Compagnie nü - Camille Besseau - Crédit Romain Milhomme
Compagnie nü - Camille Roche - Crédit Romain Milhomme

Nino Philip


-   Collab' #5  -

Compagnie nü - Nino Philip

Nino est un jeune natif du Queyras.
Exerçant ses mains à la sculpture à la gouge, au tour à bois, et même à la tronçonneuse, il pratique plus particulièrement la sculpture au couteau, tradition de la région dont il est originaire. Grandissant dans l'odeur du pin cembro, Nino est depuis très jeune encouragé à s'exercer au traçage au compas à bois et au maniement des ces lames, formé par son grand-père et son père. Il œuvre à la sauvegarde de cette tradition, et milite pour celle-ci au travers de son travail, notamment par l'exposition de plateaux sculptés.

En parallèle, Nino se forme au métiers du sport, pour enseigner ses passions telles que l'escalade et les pratiques sportives de montagnes. Cette vie dense et dynamique enrichit son travail de création et l'inspire pour ses sculptures. 

Son travail ne se limite pas aux techniques traditionnelles. Il aime les dépasser et adapter ses sculptures en fonction des particularités du bois trouvé : Noyer, Merisier, Cembro, des bois qui ont souvent une histoire propre au lien avec le sculpteur et c'est ce qu'il cherche à révéler. 

Site : www.artmeribel.com/ninophilip
Instagram : philip_nino

Projet artistique

Parcours professionnel

La nudité dans l’art ?

Le corps artistique est matière, tout comme le bois, l’eau ou la terre.

Pourquoi immortaliser le détail du bois et non celui du corps: la ligne d’une veine, le dessin d’un muscle, la rondeur d’un téton, les reliefs d’un os...accordé à la rugosité de l’écorce.

Pourquoi emprisonnons nous seulement le corps féminin a l’attrait sexuel ? Le bois ne le serait il pas aussi ?

Ce qui vous est partagé est un regard différent de ce que peut être la fragilité et la force d’un corps tout comme la matière du bois peut l'être.

Compagnie nü - Crédit Tony Noël et Nino Philip